Aires de répartition des populations locales de caribous des bois, écotype forestier, au Québec

Description des aires de répartition des populations locales de caribous des bois, écotype forestier, au Québec

Les données représentent les aires de répartition des 13 populations locales et deux secteurs d’acquisition de connaissances du caribou des bois, écotype forestier au Québec (ci-après caribou forestier).

Le fichier contient les polygones et le nom attribué à chaque population ou secteur d’acquisition de connaissances, la période couverte par les données télémétriques utilisées lors de l’exercice de délimitation ainsi que la date de la dernière mise à jour de ces délimitations. Les informations contenues dans le fichier d’occurrences d’espèces en situation précaire du Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec (CDPNQ) sont également présentes dans le fichier (numéro de l’occurrence CDPNQ, nom français, anglais et scientifique de l’espèce, le type d’occurrence, le rang de précarité [rang S] et le statut en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables, voir MELCCFP 2023 pour une description des ces champs).

Contexte

Le Ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les Changements Climatiques, de la Faune et des Parcs (ci-après MELCCFP) est responsable du suivi et de la gestion des caribous forestiers au Québec (Gouvernement du Québec, 2021 a). En 2017-2018, le MELCCFP a bonifié ses activités de suivi afin d’obtenir un portrait précis et à jour de la situation des différentes populations sur son territoire (voir Revue de littérature sur les facteurs impliqués dans le déclin des populations de caribous au Québec, Gouvernement du Québec, 2021 b). La population locale a été identifiée comme l’échelle de suivi et de gestion adéquate pour cette espèce étant donné que chaque population peut faire face à des menaces différentes selon l’habitat et le contexte socio-économique dans lesquels elle se trouve (Environnement Canada, 2008). C’est dans ce cadre que s’insèrent les travaux d’identification et de délimitation des aires de répartition des populations de caribous forestiers réalisés en 2021-2022. La population locale se définit comme un groupe de caribous occupant un territoire défini se distinguant spatialement des territoires occupés par les autres groupes de caribous. La dynamique de la population locale est déterminée avant tout par les facteurs locaux influençant les taux de naissance et de mortalité, plutôt que par les apports ou les pertes découlant de l'immigration ou de l'émigration entre les groupes. De ce fait, les aires de répartition des populations locales de caribou forestier dans ce fichier se définissent comme la zone géographique où vit un groupe d'individus exposés à des facteurs similaires influençant leur démographie et qui satisfait aux besoins de leur cycle vital au cours d'une période donnée (p. ex. mise bas, rut, hivernage). À noter que pour les deux secteurs d’acquisition de connaissances, Baie-James et Matamec, le nombre de caribous suivis et l’échelle temporelle du suivi ne permettent pas de conclure à ce jour de façon claire qu’il s’agit de populations locales distinctes ou d’associer ces caribous à une population adjacente.

Méthodologie en bref

Les populations de caribous forestiers de Charlevoix et Val-d’Or ont été exclues des manipulations suivantes, car leur isolement géographique est suffisant pour démontrer qu’il s’agit de populations locales distinctes des autres groupes de caribous. Un polygone convexe minimal a été fait en utilisant 100 % des données télémétriques de 2004-2012 et 2017-2021 pour la population de Charlevoix et de 1986 à 2020 pour celle de Val-d’Or.

Pour les autres populations de caribous forestiers, les données télémétriques de colliers posés sur des caribous par le MELCCFP ainsi que différents partenaires (Université Laval, Université du Québec à Rimouski, Hydro-Québec, Gouvernement de l’Ontario et Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador) ont été utilisées afin d’identifier et de délimiter les aires de répartition des populations locales. Les données s’échelonnent de 2001 à 2021, mais la période couverte par les données varie selon le secteur d’étude (voir le champ : Tempo de la couche pour l’information).

Les populations de caribous forestiers au Québec ont été identifiées en assignant les caribous suivis par télémétrie à une population selon la méthode de classification floue (c-mean fuzzy clustering ; Schaefer et coll., 2001 ; Schaefer et Wilson, 2002). Cette méthode vise à réunir les individus en groupes de façon à maximiser la distance entre les membres de groupes distincts et à minimiser la distance entre les membres d’un même groupe. Les centroïdes des domaines vitaux individuels ont été utilisés dans cette analyse. Les aires de répartition ont été délimitées en créant des polygones convexes minimaux incluant 100 % des localisations des caribous (MCP 100 %) assignés à une population. Pour le secteur Baie-James, l’aire a été délimitée en retirant les parties chevauchantes entre le secteur inventorié en 2020 (Szor et Gingras, 2020) et les aires de répartition des populations locales avoisinantes. Pour le secteur Matamec, l’aire représente la partie non chevauchante entre l’aire de répartition de la population locale de la Basse-Côte-Nord et un polygone convexe minimal englobant toutes les données télémétriques des caribous du secteur Matamec et de la population locale Basse-Côte-Nord. L’acquisition de connaissances sur la répartition des caribous et la présence de populations distinctes se poursuit dans le secteur Baie-James (Nord-du-Québec) et le secteur Matamec (Côte-Nord). La dernière mise à jour a été faite en 2021-2022.

Mise en garde et limites d’utilisation des données :

  • Les aires de répartition des populations de caribous forestiers du Québec dans ce fichier représentent l’état des connaissances sur l’utilisation du territoire par le caribou entre 2001 et 2021.
  • Les aires de répartition des populations Detour et Nottaway chevauchent à la fois la province du Québec et celle de l’Ontario, alors que les aires de répartition des populations Caniapiscau, Basse-Côte-Nord, Lac Joseph et Joir River chevauchent également la province de Terre-Neuve-et-Labrador. Seulement la portion sur le territoire de la province du Québec des aires de répartition des populations de caribou forestier est présentée dans le fichier.
  • L’information sur les aires de répartition des populations locales ne permet pas d’établir avec certitude que le caribou est absent sur les territoires à l’extérieur des aires de répartition.
  • Les aires de répartition représentent les secteurs où il est probable de retrouver des caribous appartenant à une même population. Elles ne permettent pas d’identifier les secteurs utilisés plus ou moins fortement par les caribous de cette population ni les secteurs utilisés par les caribous pour se déplacer au sein de l'aire de répartition ou d’une population à l’autre (secteurs de connectivité).
  • Les aires de répartition sont sujettes à changer, en fonction des nouvelles données télémétriques qui seront acquises, du raffinement de nos connaissances locales et des modifications des patrons d’utilisation du territoire par les caribous.

Littérature

Environnement Canada. 2008. Examen scientifique aux fins de la désignation de l'habitat essentiel de la population boréale du caribou des bois (Rangifer tarandus caribou) au Canada. Août 2008. Ottawa: Environnement Canada. 80 p. + 192 p. annexes

Gouvernement du Québec. 2021 a. Système de suivi des populations de caribous forestiers au Québec et des caribous montagnards de la Gaspésie 2020-2031 : document synthèse, Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, Direction de l’expertise sur la faune terrestre, l’herpétofaune et l’avifaune, 16 p.

Gouvernement du Québec. 2021 b. Revue de littérature sur les facteurs impliqués dans le déclin des populations de caribous forestiers au Québec et de caribous montagnards de la Gaspésie, Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, Direction de l’expertise sur la faune terrestre, l’herpétofaune et l’avifaune, 244 p. + 15p. annexes

Ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les Changements Climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP). 2023. Le Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec – Document d’information, gouvernement du Québec, Québec, 32 p.

Schaefer, J. A., Veitch, A. M., Harrington, F. H., Brown, W. K., Theberge, J. B., & Luttich, S. N. 2001. Fuzzy structure and spatial dynamics of a declining woodland caribou population. Oecologia, 126(4), 507–514. https://doi.org/10.1007/s004420000555

Schaefer, J. A., & Wilson, C. C. 2002. The fuzzy structure of populations. Canadian Journal of Zoology, 80(12), 2235–2241. https://doi.org/10.1139/z02-184

Szor, G et G. Gingras. 2020. Inventaire aérien du caribou forestier (Rangifer tarandus caribou) dans les secteurs baie James, Rupert et La Grande, Nord-du-Québec, à l’hiver 2020, ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, Direction de la gestion de la faune du Nord-du-Québec, 31 p.

Données et ressources (5)

Fiche descriptive du jeu de données

Organisation Ministère de l’Environnement, Lutte contre les changements climatiques, Faune et Parcs
Catégories Environnement, ressources naturelles et énergie
Étiquettes Boréal
Harde
Localisation
Occurence
Licence Attribution (CC-BY 4.0)
Citation recommandée MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT, LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES, FAUNE ET PARCS. Aires de répartition des populations locales de caribous des bois, écotype forestier, au Québec, [Jeu de données], dans Données Québec, 2023, mis à jour le 16 février 2024. [https://www.donneesquebec.ca/recherche/dataset/aires-de-repartition-des-populations-de-caribous-forestier], (consulté le 17 avril 2024).
Responsable Direction générale de la gestion de la faune et des habitats (DGGFH)
Courriel DonneesCaribous@mffp.gouv.qc.ca
Fréquence de mise à jour Irrégulier
Couverture géographique Tout le Québec
Couverture temporelle 2001-01-01/2021-10-31
Informations complémentaires

Description des champs

  • EO_ID : Numéro de l’occurrence utilisé par le Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec [CDPNQ]
  • NOM_POP : Nom attribué à la population locale ou au secteur
  • NOM_FRANCA : Nom officiel français utilisé au Québec
  • AUTRES_NM : Autres noms français utilisés pour désigner l’espèce
  • NOM_ANGLA : Nom officiel anglais utilisé au Québec
  • NOM_SCIEN : Nom officiel scientifique utilisé au Québec
  • EOTYPE : Type d’occurrence faunique
  • Rang_S : Cote attribuée à une population exprimant sa précarité (les cotes de S1 à S5 expriment une précarité décroissante).
  • LEMV : Statut au Québec en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables (RLRQ, c. E-12.01)
  • METHODE : Méthode de délimitation du contour de l’aire de répartition de la population locale
  • Tempo: Années couvertes par les données télémétriques utilisées pour estimer le contour de l’aire de la répartition de la population locale
  • Sup_KM2 : Superficies en kilomètre carré au Québec
  • Sup_HA : Superficies en hectare au Québec
  • DATE_MAJ : Dernière mise à jour des contours

Les données sont présentées selon le système de coordonnées projetées Québec Lambert (EPSG : 32198).

Source (URL) https://www.environnement.gouv.qc.ca/
Respect des lignes directrices 100.0%
Dernière modification (métadonnées ou ressources) 2024-02-16 14:42 EST
Diffusion initiale 2023-12-15 17:06 EST
Identifiant 257ed865-4149-4696-98cd-a516c4fc8a4b