RSQAQ - Données horaires continues

Concentrations horaires des contaminants mesurés de façon continue par le Réseau de surveillance de la qualité de l'air du Québec (RSQAQ).

Si vous avez des questions sur ces données, contactez le service Info-Air : infoair@environnement.gouv.qc.ca.

Ces données excluent celles mesurées sur l'île de Montréal.

Données et ressources (48)

Fiche descriptive du jeu de données

Organisation Ministère de l’Environnement, Lutte contre les changements climatiques, Faune et Parcs
Catégories Environnement, ressources naturelles et énergie
Étiquettes Air ambiant
Carbone noir
Dioxyde azote
Dioxyde de soufre
Monoxyde azote
Monoxyde de carbone
Ozone
Particules fines
Particules ultrafines
Qualité air
RSQAQ
Sulfure hydrogène
Licence Attribution (CC-BY 4.0)
Citation recommandée MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT, LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES, FAUNE ET PARCS. RSQAQ - Données horaires continues, [Jeu de données], dans Données Québec, 2022, mis à jour le 24 janvier 2024. [https://www.donneesquebec.ca/recherche/dataset/rsqaq-donnees-horaires-continues], (consulté le 29 mai 2024).
Responsable Direction de la qualité de l'air et du climat
Courriel infoair@environnement.gouv.qc.ca
Fréquence de mise à jour Annuel
Couverture géographique Autre
Couverture temporelle De 1975 à 2022
Informations complémentaires

Les résultats sont des moyennes horaires produites et validées conformément aux Lignes directrices sur la surveillance de l'air ambiant, l'assurance et de contrôle de la qualité du Programme de surveillance national de la pollution atmosphérique.

Description des champs

  • Station : numéro et nom de la station d'où proviennent les données
  • Date_Heure : date et heure auxquelles la mesure a été prise (heure normale de l'Est)
  • BC_880nm : concentration de carbone noir exprimée en µg/m³
  • CO : concentration de monoxyde de carbone exprimée en ppm
  • H2S : concentration de sulfure d'hydrogène exprimée en ppb
  • NO2 : concentration de dioxyde d'azote exprimée en ppb
  • NO : concentration de monoxyde d'azote exprimée en ppb
  • O3 : concentration d'ozone exprimée en ppb
  • PM0.1-CPC : concentration de particules ultrafines mesurées par un appareil TSI-CPC exprimée en k part/cm³
  • PM0.1-CPC-NPH : concentration de particules ultrafines mesurées par un appareil PALAS-CPC-NPH exprimée en k part/cm³
  • PM2.5-TEOM : concentration de particules fines mesurées par un appareil TEOM-SES exprimée en µg/m³. Cet appareil de première génération sous-estime les concentrations par temps froid. L'utilisation de ces données doit tenir compte de ce biais. Elles ne sont pas comparables à celles des autres appareils (BAM et T640).
  • PM2.5-BAM : concentration de particules fines mesurées par un appareil Met-One BAM 1020 exprimée en µg/m³
  • PM2.5-T640 : concentration de particules fines mesurées par un appareil API T-640 exprimée en µg/m³
  • SO2 : concentration de dioxyde de soufre exprimée en ppb

Pour les détails sur les stations de mesure, consultez le fichier des stations.

Lexique des unités de mesure

  • µg/m³ : microgrammes par mètre cube
  • ppm : parties par million
  • ppb : parties par milliard
  • k part/cm³ : milliers de particules par centimètre cube

Notes

  • Ces données sont modifiables sans préavis. La validation des données fait l'objet d'un processus d'amélioration continue.
  • Ces données sont issues du suivi régulier du Réseau de surveillance de la qualité de l’air du Québec. Ainsi, les suivis dont la durée d’échantillonnage est inférieure à une année n’ont pas été inclus.
  • Les données de projets spéciaux de suivi, d’une durée minimale d’une année, terminés ou en cours de réalisation, ne sont pas incluses tant que tous les analyses et traitements ne sont pas terminés.
  • Les données de suivi pour lesquelles les métadonnées sont manquantes (localisation, raison du suivi, etc.) ont été exclues, puisqu’on ne peut en faire une interprétation adéquate.
  • Il est important de tenir compte du fait que les méthodes d’échantillonnage et d’analyse ont grandement évolué au fil des années. Ce sont donc les données les plus récentes auxquelles il faut accorder le plus de valeur et analyser les données les plus anciennes avec précaution.
  • Le début et la fin des échantillonnages coïncident rarement avec l'année calendaire. Il importe donc d'être prudent dans l'interprétation "par année" des concentrations.
  • Les concentrations horaires sont rapportées à la fin de l'heure. Exemple : le résultat de 9h00 couvre la période de 8h00 à 8h59.
Source (URL)
Respect des lignes directrices 100.0%
Dernière modification (métadonnées ou ressources) 2024-01-24 14:30 EST
Diffusion initiale 2022-09-07 15:32 EDT
Identifiant a80757bd-d442-4d3d-9269-11628330b727